Autour d’Uriel Weinreich: langues en contact et sociolinguistique

Autores

  • Louis-Jean Calvet

DOI:

https://doi.org/10.22409/gragoata.v26i54.46910

Palavras-chave:

langues en contact, sociolinguistique, communité linguistique, bilinguisme.

Resumo

Le présent article analyse la contribution de l’ouvrage d’Uriel Weinreich, Languages in contact, publié en 1953, à l’émergence de la sociolinguistique en tant que champ de recherche autonome au sein de la linguistique. Pour ce faire, l’auteur revisite les liens qui unissent Ulrich Weinreich à son directeur de thèse, André Martinet, et à son étudiant, William Labov, et le rôle des linguistes du Cercle linguistique de New York et de la revue Word dans l’établissement de la sociolinguistique. À travers cet historique, est abordée la genèse de certains concepts-clé du domaine des langues en contact, puis plus largement de la sociolinguistique, tels que ceux de communauté linguistique, de bilinguisme, de changement linguistique ou encore de diglossie.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Downloads

Publicado

2021-02-19